• Accueil
  • Qui sommes-nous
  • Blog
  • Contact
0

Appellation viticole Morgon AOC

Tri

L'appellation Morgon reconnue et appréciée du vignoble du Beaujolais.

L'appellation Morgon est l'une des appellations de la région du Beaujolais situé du côté ouest de la Saône. La zone viticole occupe environ 12,5 kilomètres carrés entourant la commune de Villié-Morgon. Les vignobles de Fleurie et de Chiroubles se situent au nord de Morgon. Brouilly et Régnié constituent la frontière sud.

L'appellation Morgon ne s'applique qu'aux vins rouges à base de cépage Gamay. Certains cépages blancs sont autorisés dans l'assemblage final : le Chardonnay, l'Aligoté et le Melon de Bourgogne. Les vins rouges de Morgon sont des vins avec des arômes de fruits noirs et de cerises. Ils ont aussi une texture charnue qui n'est pas courante dans les vins du Beaujolais. Les vins de Morgon vieillissent très bien et peuvent être mis en cave sans problème.

Comme dans la plupart des autres crus du Beaujolais, les Morgon sont élaborés selon la "macération traditionnelle" semi-carbonique. La plupart des cuvées supérieures subissent des fermentations plus longues et sont vieillies en fût.

Six climats (ou lieux-dits) distincts se trouvent sur les pentes orientées sud et sud-ouest autour du village. Le plus célèbre d'entre eux est la Côte du Py, juste au sud, qui est reconnu pour produire les meilleurs vins de l'appellation.

La caractéristique la plus distinctive du terroir de Morgon est le sol en décomposition. Celui-ci est composé de granit et de schiste, avec quelques influences volcaniques. La texture de ces sols varie entre le sable et les argiles plus lourdes. Ils sont riches en fer et apportent une profondeur terreuse aux vins que l'on retrouve rarement dans les autres crus du Beaujolais.

Comme dans une grande partie de la région du Beaujolais, les vignobles sont protégés des vents froids du nord-ouest par les collines immédiatement à l'ouest du Beaujolais. Un vent chaud et sec se développe donc sur les pentes orientales de ces collines, séchant les vignobles après la pluie et aidant à prévenir les maladies de la vigne telles que le mildiou.

La large vallée peu profonde de la Saône n'offre aucune barrière au soleil. Les vignes bénéficient donc d'un ensoleillement abondant pendant la saison de croissance, favorisant le développement des sucres dans les raisins.

2 Commentaire(s)
  • Ajouter au panier