Viticulteur et vigneron : connaissez-vous la différence ?

Par Lydia, mis à jour le 10 octobre 2022 — 5 minutes de lecture
viticulteur vigneron différences

Le monde du vin est aussi passionnant que complexe pour les non initiés. Pour désigner la personne qui travaille la vigne, on emploie bien souvent deux termes : viticulteur ou vigneron. Pourtant, ces deux appellations sont différentes, car les métiers qu’elles désignent ne sont pas tout à fait les mêmes. Il faut donc faire attention à ne pas les confondre et savoir de quoi on parle lorsque l’on souhaite évoquer le sujet. Alors, viticulteur et vigneron : connaissez-vous la différence ? Voici quelques explications pour faire preuve de discernement dans cet article.

Le métier du viticulteur

Gewurztraminer Cave ribeauville 75cl (1)
Gewurztraminer Cave Ribeauville 75cl

Le viticulteur est celui qui s’occupe de la culture de la vigne. En tant que propriétaire terrien, il choisit les cépages, gère les plantations et veille au bon développement et à la croissance de la vigne. On peut le comparer à un jardinier spécialement dédié aux vignobles. Il est le garant de la qualité du raisin qui sera ensuite récolté pour produire le meilleur vin possible.

Bien souvent, il participe aux vendanges afin de récolter le fruit de son travail de tout une année. Mais, le viticulteur ne produit pas son propre vin. Les grappes mûres sont ainsi confiées à un domaine qui vinifie, à une cave particulière ou une coopérative. Ce sont ces derniers qui s’occuperont de la phase de fabrication des futurs crus. Le métier du viticulteur est donc exclusivement le travail de la vigne et c’est la différence majeure avec le métier de vigneron.

Voici les tâches du viticulteur tout au long de la saison :

  • Préparer la terre et traiter les sols à être ensemencés ;
  • Choisir les cépages, planter et cultiver la vigne ;
  • Suivre la croissance et s’assurer du bon développement des cultures (relevage, ébourgeonnage, épamprage, écimage, effeuillage, palissage, rognage…) ;
  • Vendanger ;
  • Entretenir et protéger la vigne, notamment en période hivernale (contre le gel).

Le métier de vigneron

corbieres cuvee raoul domaine de longueroche 75cl
Cuvee Raoul Domaine de Longueroche 75cl

Le vigneron se charge quant à lui de tout ce qui concerne l’élaboration et la production du vin. Ainsi, comme le viticulteur, il soigne la vigne, mais s’occupe également de la vinification et de la mise en bouteille. Le vigneron gère également une partie commerciale importante : il se charge de commercialiser ses vins. En ce sens, il doit gérer la négociation avec les distributeurs que sont les caves, les restaurants, mais aussi le particulier en participant à des foires et en proposant des dégustations.

Il doit aussi prendre en charge la communication, c’est-à-dire maîtriser les différents canaux promotionnels physiques et en ligne, et se rendre sur des salons et évènements pour faire connaître son vin. Si le vigneron possède un caveau, les acheteurs peuvent alors venir directement à sa rencontre pour déguster et acheter les différentes cuvées. Son travail est donc bien différent et plus complet que celui du viticulteur et son terrain d’action bien plus vaste.

Voici toutes les tâches qu’il peut être amené à effectuer :

  • Collaborer avec les viticulteurs ;
  • Veiller à la maturité des fruits pour garantir la qualité des vins ;
  • Savoir quand récolter ;
  • Broyer les raisins ;
  • Suivre le processus de fermentation ;
  • Connaître les techniques de vinification et les appliquer en fonction du cépage et du cru souhaité ;
  • Savoir tester la qualité du vin à différentes étapes ;
  • Placer le vin en fût ou en cuve pour l’amener à maturation ;
  • Gérer la mise en bouteille du vin une fois mature ;
  • Communiquer et commercialiser le vin.

Comment devenir viticulteur ou vigneron ?

Si vous avez pour projet de vous orienter dans cette voie, sachez que diverses formations sont possibles pour approfondir ses connaissances dans la culture de la vigne et la production du vin. Il n’est pas obligatoire d’obtenir un diplôme en œnologie pour pratiquer ces métiers, mais bien sûr, ce sera un plus. L’expérience et la pratique permettent d’acquérir les gestes et les compétences indispensables à ces métiers, parmi les plus anciens.

Ce sont souvent les mêmes études que l’on suit selon que l’on veuille devenir viticulteur, vigneron ou œnologue. Mais, en fonction de la spécialisation choisie, la durée sera plus ou moins longue. Les stages sont de belles opportunités pour une immersion au cœur du métier : de la culture de la vigne, à la récolte en passant par le processus de vinification et la méthode de distribution. Il sera alors indiqué de toucher à tout afin d’avoir une vision globale du métier et pouvoir ensuite se spécialiser.

Vous connaissez à présent la différence entre viticulteur et vigneron. Pour résumer, nous pouvons dire que le vigneron gère non pas un, mais plusieurs métiers liés à la culture du raisin et à sa transformation en vin. Le viticulteur, quant à lui, a un travail principalement au grand air et peut être vu comme un jardinier de la vigne, garant de la qualité des cultures.

Lydia

Le vin a toujours été présent dans mon parcours de vie. Mes parents, sans être des vignerons ni des experts, ont pris plaisir chaque année à cultiver quelques vignes pour leur propre consommation. C’est ce savoir-faire transmis depuis des générations qui m’a permis de comprendre avec humilité le travail nécessaire pour avoir des vins de qualité. Avec Anthony, nous aimons les bonnes choses et le vin en fait naturellement partie. Nous avons toujours eu plaisir à en apprendre davantage sur le monde du vin, mais surtout sur les personnes qui en font la richesse. C’est avec bonheur que nous partageons cette passion avec vous… Vous pouvez me contacter sur Facebook

Voir les publications de l'auteur