Peut-on consommer un vin qui a gelé ?

Par Anthony, mis à jour le 17 janvier 2022 — 4 minutes de lecture
vin gelé

➥ Toute notre sélection des meilleurs vins
uby n24 gros manseng blanc doux bio 75cl
Découvrez ce vin blanc à boire frais !

Qui n’a pas déjà vécu la situation suivante : des amis viennent prendre l’apéritif de manière improvisée. Nous sautons dans la voiture pour aller chez le caviste le plus

proche et nous ravitailler en vin. Seulement voilà : les bouteilles de vin rosé ou vin blanc achetées étaient stockées à température ambiante. Impossible de les servir ainsi, et le réfrigérateur ne nous offre qu’une solution lente à notre problème. Pour que le vin soit frais dès l’arrivée de nos convives, plus qu’une option : placer les bouteilles une petite demi-heure au congélateur. Promis, on ne les oubliera pas ! Et pourtant, nos invités arrivent eux aussi les bras chargés, on déguste leurs crus et on oublie les nôtres. Est-il pour autant perdu ou peut-on consommer un vin qui a gelé ? Nos explications dans cet article.

Petite expérience sur du vin qui a gelé

Nous souhaitons avant tout attirer votre attention sur le fait que le congélateur ne s’avère pas l’endroit idéal pour une bouteille de vin. Le froid risque d’oppresser la bouteille qui peut fissurer ou complètement éclater durant le « rafraîchissement » que vous lui imposez.

Pour répondre plus précisément au sujet de cet article, nous avons souhaité réaliser une petite expérience. Nous avons alors choisi deux vins rouges de Bordeaux et deux vins rosés des Côtes de Provence. Pour bien illustrer la réaction du froid, nous avons ajouté une bouteille de bière à chaque lot de deux (une bouteille de rosé, une de rouge et une bière). Le premier lot a été placé au congélateur et oublié durant quatre heures, avant d’être laissé en décongélation naturelle durant quinze heures. Bien sûr, durant les quatre heures passées au froid, les liquides se sont tous transformés en glace. Puis, ils sont revenus à l’état liquide après la décongélation. Nous allons alors pouvoir évaluer la qualité de ces derniers après leur séjour au congélateur.

La science nous donne différents axes relatifs à la congélation de l’alcool en bouteille de verre:

  • L’éthanol, dont le vin est en partie constitué, gèle à partir de moins 114°C, soit entre deux et quatre heures au congélateur.
  • Mais, le vin est aussi composé d’eau qui commence à geler à partir de 0°C. Donc la bouteille se transformera en glace entre 0°C et -114°C.
  • Le volume de l’eau augmente lorsqu’elle gèle, ce qui peut faire augmenter le contenu dans la bouteille de 9% environ. C’est cela qui explique que parfois le bouchon saute et le liquide se déverse dans le congélateur ou que la bouteille se brise à cause de la pression exercée.

Résultat de notre expérience sur le vin gelé

Pour rappel : un lot de 3 bouteilles (rosé, rouge et bière) avait été congelé puis décongelé, tandis que le second de même composition était resté à température ambiante. A la dégustation, il s’avère très difficile de dire quel est le lot qui a été placé au congélateur. Aucune différence sensible ne se s’est fait ressentir entre les vins, ni au nez ni en bouche. Bien sûr, la bière congelée a, quant à elle, perdu la quasi-totalité de son effervescence. En revanche, le vin n’a ni perdu en qualité gustative, ni en visuel.

Conclusion : s’il faut éviter au maximum de congeler une bouteille de vin au risque de la voir se briser, cela ne gâchera en rien le plaisir gustatif. Evidemment, il ne faut pas s’amuser à congeler et recongeler plusieurs fois la même bouteille. Mais, si vous êtes pressé et que vous oubliez votre vin au congélateur sachez que vous pourrez tout à fait le consommer après l’avoir laissé quelques heures à température ambiante. Gardez à l’esprit que le vin est un produit résistant, mais pas forcément la bouteille.

Anthony

Par tradition familiale, il y a toujours eu du bon vin à la maison… Bien avant de faire du vin notre métier, au gré de mes déplacements professionnels, j’ai eu le plaisir de rencontrer des vignerons de différentes régions. Descendre dans leur caveau, sentir les odeurs des lieux, passer la main sur une barrique de chêne français, et enfin déguster un vin ou deux avec des explications passionnées du vigneron. Petit moment de bonheur… Alors voilà, aujourd’hui on en parle, on en vend, on en vit. Avec mon épouse, on est heureux de partager tout cela avec vous…   Suivez nos aventures sur instagram https://www.instagram.com/1envie1vin/ à la recherche des meilleurs vins à vous offrir.

Voir les publications de l'auteur