Le vin le plus cher du monde et notre TOP 10

Par Lydia, mis à jour le 22 juin 2022 — 6 minutes de lecture
vin bourgogne cher

Le marché du vin est aussi varié et passionnant que vaste. Il est tout à fait possible de trouver des bouteilles très peu chères comme d’autres valant de véritables petites fortunes. C’est d’ailleurs un domaine d’investissement pour certaines personnes qui misent sur le potentiel de garde d’une ou plusieurs bouteilles. Saviez-vous que certains crus pouvaient atteindre le prix d’une villa aux enchères ? Mais, qu’est-ce qui justifie ces tarifs et d’où proviennent ces vins d’exception ? Nous allons découvrir le vin le plus cher du monde ainsi que notre TOP 10 dans la suite de cet article.

➥ Découvrez nos meilleurs crus

 

corton charlemagne grand cru (1)
Pas le plus cher du monde mais tellement bon !

Notre TOP 10 des vins les plus chers du monde

Puisque l’année 2022 n’est pas terminée, notre classement des vins les plus chers du monde est établit toutes années confondues. Voici le prix moyen estimé des vins et le tarif record auquel ils ont été adjugés. Et le n°1 est évidemment un vin français, et plus particulièrement bourguignon : il s’agit du Romanée Conti Grand Cru du Domaine de la Romanée Conti millésime 1945.

L’hexagone est en effet connu dans le monde entier pour sa production de crus exceptionnels et son terroir aussi riche que varié. C’est donc sans surprise que 8 des meilleurs vins du monde sur 10 soient français et s’arrachent partout sur la planète. Il faut savoir que notre n°1, vendu à 14 173 €, s’est envolé aux enchères atteignant le prix exorbitant de 482 000 € !

Ce cru n’a été embouteillé que 600 fois en 1945. C’est donc la rareté qui justifie le tarif, mais pas que ! Produit en Bourgogne, il est réputé partout dans le monde pour son prestige. C’est donc dans une ambiance survoltée qu’il a attiré toutes les convoitises en salle de vente. Les connaisseurs le savent bien : ils n’auront pas deux fois l’occasion de s’offrir ce cru. Le prix de la bouteille a donc atteint des sommets puisqu’elle a été vendue à 482.000 €, soit 558.000 en dollars.

En termes de goût, ce Romanée Conti Grand Cru du Domaine de la Romanée Conti millésime 1945 est aussi puissant que fin. Les tannins veloutés sont relevés par un bouquet aromatique complexe qui explose littéralement en bouche. Des notes de fleurs, d’épices douces de fruits sauvages, mais aussi une touche mentholée sont perceptibles au nez et à la dégustation. Harmonieux, doux et soyeux, ce millésime se distingue des autres vins rouges du domaine par ses qualités gustatives extraordinaires.

La position du vignoble Romanée-Conti est idéale et réputée en Bourgogne pour sa capacité à donner des vins rouges d’exception. Le domaine se situe près du village de Vosne-Romanée et est cultivé en vignes depuis le moyen-âge sous le nom d’Abbaye Saint-Vivant de Vosne. Il sera rebaptisé Romanée en 1631 après son rachat par la famille de Croonembourg. Enfin, les terres seront venues au prince Conti qui accola son nom à celui de la propriété ce qui donne  Romanée-Conti. Le domaine est encore aujourd’hui entièrement classé Grand Cru et les vins rouges conçus exclusivement à base du cépage Pinot Noir. L’exploitation est de nos jours tenue par Aubert de Villaine et Henri-Frederic Roch.

Voici à présent un tableau récapitulatif du TOP 10 des vins les plus chers du monde :

Vins Prix moyen Prix max
1 Domaine de la Romanée-Conti Romanée Conti Grand Cru 1945 14 173 € 482 000 €
2 Egon Muller Scharzhofberger Riesling Trockenbeerenauslese, Mosel 10 217 € 29 653 €
3 Domaine Leroy Musigny Grand Cru, Cote de Nuits, France 8 441 € 21 489 €
4 Domaine Leflaive Montrachet Grand Cru, Cote de Beaune, France 7 257 € 14 987 €
5 Domaine Georges & Christophe Roumier Musigny Grand Cru, Cote de Nuits, France 6 804 € 22 960 €
6 Domaine de la Romanee-Conti Montrachet Grand Cru, Cote de Beaune, France 5 106 € 28 650 €
7 Joh. Jos. Prum Wehlener Sonnenuhr Riesling Trockenbeerenauslese, Mosel 4 143 € 12 816 €
8 Leroy Domaine d’Auvenay Mazis-Chambertin Grand Cru, Cote de Nuits, France 4 004 € 8 207 €
9 Domaine Leroy Chambertin Grand Cru, Cote de Nuits, France 3 996 € 15 497 €
10 Coche-Dury Corton-Charlemagne Grand Cru, Cote de Beaune, France 3 626 € 11 075 €

La France, une valeur vinicole sûre

Si la France est connue partout dans le monde pour être le pays de la gastronomie et du bon vin, d’autres états conçoivent également de jolis crus. Cependant, les vins dits « d’exception » ne restent la propriété que de très peu de pays. Le tableau ci-dessus nous indique que la France tire très largement son épingle du jeu en positionnant 8 crus sur 10 parmi les plus chers et donc, les plus luxueux, au monde. Plus précisément, on constate que ce sont les vins de bourgogne qui prévalent dans ce classement (domaine Leroy et Romanée Conti).

L’Allemagne se distingue également dans ce TOP 10 en classant 2 bouteilles sur 10. Dans la suite de ce classement, que nous n’avons pas affiché, arrivent les Etats-Unis en 11e position avec le Screaming Eagle (cabernet sauvignon).

Qu’est-ce qui justifie le prix des vins les plus chers du monde ?

Mais, pourquoi certaines bouteilles atteignent-elles des sommets aux enchères ? Qu’est-ce qui justifie le tarif déboursé ? Et bien, c’est avant tout l’image exceptionnelle véhiculée par certains millésimes et certains domaines qui prévaut. Les vins concernés sont souvent synonymes d’excellence et de prestige, ce qui fait que le monde se les arrache, quel que soit le tarif. La réputation du domaine est donc en grande partie responsable de l’engouement pour certains vins. Mais, la notion de rareté entre également en jeu.

Certaines vignes capricieuses donnent une faible récolte qui permet cependant de concevoir des vins exceptionnels. Produits en très petite quantité, ils attirent la convoitise après des décennies passées en cave. Enfin, le millésime, c’est-à-dire l’année où est conçu le vin, détermine bien souvent son prix. Certaines années étant plus propices que d’autres à l’obtention d’un vin qualitatif.

Vous connaissez à présent le vin le plus cher du monde ainsi que notre TOP 10. Reste à savoir si ces bouteilles chargées d’histoire, car ayant traversé les époques, et acquises pour des sommes faramineuses, seront débouchées un jour ou simplement conservées par des collectionneurs.

Lydia

Le vin a toujours été présent dans mon parcours de vie. Mes parents, sans être des vignerons ni des experts, ont pris plaisir chaque année à cultiver quelques vignes pour leur propre consommation. C’est ce savoir-faire transmis depuis des générations qui m’a permis de comprendre avec humilité le travail nécessaire pour avoir des vins de qualité. Avec Anthony, nous aimons les bonnes choses et le vin en fait naturellement partie. Nous avons toujours eu plaisir à en apprendre davantage sur le monde du vin, mais surtout sur les personnes qui en font la richesse. C’est avec bonheur que nous partageons cette passion avec vous… Vous pouvez me contacter sur Facebook

Voir les publications de l'auteur